Les très honorable sauvages de la colline

le 31 janvier, 2007

A regarder les débats publics entre les politiciens, peut être faudrait-il introduire la plume de l’aigle afin que chaque politicien apprenne à fermer sa gueule jusqu’à son tour de parler.

Le peuple, autrement dit les contribuables qui observent ce spectacle dans lequel non seulement aucun travail ne se fait, ne reconnaissent pas en ceci le salaire que vous leur payez ni les heures qui pourraient être utilisées à bien démontrer s’il y a lieu, vos talents de restructurer le fédéralisme d‘une façon acceptable qui, en même temps, leur démontrerait que votre éducation a au moins un sens. L’exemple des chefs de parti qui se disent être très chrétiens (si c’est vrai) et pourtant qui se font du mal mutuellement et  publiquement plutôt que de s’entraider et aimer leurs ennemis, nous prouvent de jour en jour le manque de fiabilité notoire de ces gouvernements.

Hier soir, lors d’un débat à la Radio Canada, des journalistes discutaient à propos de la date des prochaines élections. Les réponses ne furent pas surprenantes. A l’unanimité, ils étaient  d’accord sur le fait que l’issue de l’environnement doit se dissoudre avant d’entreprendre d’autres projets majeurs. Quelle perte de temps et d argent ? Comment se fait-il qu‘on laisse toujours se dissoudre avec le temps les choses déjà entreprises ?

Les conservateurs, encore dans l’idée de faire des fausses promesses aux contribuables continuent de dire que l’environnement se dissoudra. Mais en attendant, les coûts à payer sortiront des poches des contribuables. Qui a déjà osé faire campagne sur la puissance de la famille et des valeurs morales ?

Si notre nation était traité comme une famille, tous nos problèmes, avec le soutien de la puissance parentale, se dissoudraient à travers ceux qui aiment leur nation, leur famille. Que préparons-nous pour nos jeunes, leur héritage si ce ne sont que des dettes que nous leur imposons aujourd’hui ? Qui rêve d une famille ? Qui rêve d’être père ou mère ? Qui rêve de préparer avec nous le futur de tous les enfants  qui prendront nos places dans un certain nombre d années? Qu’est-ce que nos jeunes envisagent dans le futur, sinon le rejet de devenir comme nous avec toute l’éducation  que  nous disons avoir ?

Les sauvages détruisent le futur de leurs propres enfants comme ils l’ont si bien fait avec les autochtones.  Cependant, eux ont su  garder leurs valeurs morales.  Et c’est seulement par la plume de l’aigle qui leur donne apparemment le droit à la valeur qui n’est pas encore arrivé.

Vous les lecteurs qui lisez ceci, vous n‘êtes pas mieux que nous arrogants politiciens si vous demeurez sans cœur pour le futur de vos enfants. En débutant par l’amour familial. Le PPP vous invite à regarder ce qu’il fait pour sa famille et non pas les effigies de Steven Harper, Stéphane Dion, Jack Layton et aussi nos québécois. Contactez-nous à l’adresse ci-dessous. Devenez membre actif dans notre famille. Nous vous invitons.

Merci de nous avoir lus.

Roger Poisson Leader pouvoir Politique du Peuple du Canada

 

Pour imprimer

Rapporter un typo

Envoyez-nous vos commentaires!

Accueil

Qui nous sommes

Notre Programme

Centre de Messages

Impliquez-vous

Nouvelles

Nous contacter

English

Ce site Web est la propriété du Parti du Pouvoir politique du peuple du Canada. Son contenu ne peut être copié en tout ou en partie sans autorisation. © Parti du Pouvoir politique du peuple du Canada. Tous droits réservés. Autorisé par l’agent enregistré du Parti du Pouvoir politique du peuple du Canada.